Communiqué de presse

La Cour des comptes ne pose pas le problème de l’accès aux soins
mais érige en principe la maîtrise comptable des dépenses de santé