Actus


Les dix commandements pour la mise en place d’une Équipe de Soins Spécialisées (ESS)

21 novembre 2022

1- L’ESS sera conduite par un leader libéral qui saura susciter l’enthousiasme et fédérer les énergies pour s’organiser autrement dans les territoires.

2- Le projet sera travaillé par les spécialistes volontaires hors médecine générale pour aboutir à un texte consensuel traduisant une volonté de réorganisation territoriale et de coordination ville-ville et ville-hôpital.

3- L’objectif principal sera clairement défini afin de répondre à une demande populationnelle dans le cadre de soins non programmés ceci très rapidement, parallèlement aux autres objectifs (mise en place de parcours de soins, stage, prévention, formation médicale, maitrise de stage pour les jeunes spécialistes…).

4- Les consultations avancées font partie de l’objectif principal de l’ESS. Il s’agit de consultations avancées itératives souvent hebdomadaires avec un roulement de praticiens dans les zones sous-denses ou dépourvues de ressources de cette spécialité. La dénomination correspond à un exercice multisite.

5- L’ESS se développera dans un premier temps dans le territoire puis le département et en dernier lieu en régional en fonction des besoins de santé à partir d’une plateforme numérique et en faisant appel à la télémédecine.

6- La forme juridique sera précisée le plus souvent représentée par une association Loi 1901 mais d’autres formes juridiques pourront être étudiées.

7- Le rapprochement avec les différentes structures d’exercice collectif sera mis en place dans le cadre d’une communication permanente avec la rédaction de contrats de partenariat mais aussi avec le secteur hospitalier.

8- Une lettre d’information de l’état d’avancement du projet sera rédigée de façon trimestrielle parallèlement à une communication vis-à-vis des professionnels de santé du territoire qui sera activée de façon permanente.

9- Le financement du budget d’amorçage sera précisé et implémenté en fonction de l’évolution de l’ESS dans sa capacité à coordonner, à rassembler les professionnels de santé et à s’étendre dans les territoires pour répondre aux besoins de la population.

10- Les premiers éléments d’évaluation nous permettront d’affiner au mieux le projet à partir des points forts et des points à améliorer et de préparer l’avenir parallèlement à la mise en place du SAS.