Communiqué


Le SMMq recommande la vaccination anti-Covid-19

Fort de France, le 11 janvier 2021

L’épidémie de Covid-19 continue de faire ses ravages dans le monde entier, en mettant sous tension le système
de soins dans les hôpitaux, ce qui est préjudiciable à la prise en charge des pathologies habituelles cardiaques,
cancéreuses etc. ; en désorganisant l’économie par les confinements et autres couvre-feu répétés ; en altérant
les comportements des humains et les relations culturelles par la distanciation physique imposée et nécessaire.

Le SMMq, à travers son 1er CP du 16 mars 2020 a été lanceur d’alerte à un moment où les yeux de la population
martiniquaise étaient rivés sur les élections. Nous avons aussi produit une étude épidémiologique sur le SARSCov-2, basée sur une enquête transversale téléphonique auprès des médecins libéraux en avril 2020.

Aujourd’hui, un élément important apparaît : l’arrivée des vaccins, tant attendus. Ces vaccins ont été produits
en un temps record, ce qui peut entrainer des interrogations légitimes sur leur qualité intrinsèque pour la
prévention, seule arme efficace d’avenir.

NOS CONSTATS ACTUELS :

  • Deux vaccins à ARN messager synthétique sont actuellement déployés sur le territoire français. Les études scientifiques d’immunologie sur le coronavirus ont une antériorité de plus de vingt ans. Le vaccin ROR, basé sur l’ARN messager naturel est utilisé depuis plus de 20 ans ! Ces 2 vaccins, de Pfizer et de Moderna ont, lors de leurs études préliminaires, été testés sur plus d’une trentaine de milliers de cobayes humains. Ils sont actuellement injectés à des millions de personnes dans le monde sans que des effets particulièrement délétères aient été rapportés. Pas plus, ni moins que les autres vaccins !
    Notre réserve principale à leur égard pointe l’ignorance de la durée de l’immunité qu’ils engendrent, mais qui ne saurait être de moins de 6 mois.
  • Les troubles induits à court et moyen terme par le Covid-19 sont graves, particulièrement chez les personnes âgées ou polypathologiques, avec ses impacts thrombo-emboliques (AVC, Embolie pulmonaire etc.), neurologiques (Syndromes de Guillain et Barré etc.), et notamment psychiatriques (décompensations de toutes sortes en rapport avec le virus mais aussi avec les effets collatéraux des mesures de santé publique liberticides exacerbant la désocialisation et les ruptures de soins ; le rebond des tentatives de suicide, des dépressions, des burn-out, des phobies, des fibromyalgies, des asthénies chroniques etc.). Tous ces troubles justifient à nos yeux la prévention de cette pathologie virale.
  • Et ces deux constats obligent à mettre en balance les bénéfices et les risques des vaccins. Au SMMq, nous tranchons clairement en recommandant la vaccination contre le Covid-19.

NOS RECOMMANDATIONS SONT :

  • Vaccination pour les personnes âgées en EHPAD, les personnes avec polypathologies ou de plus de 50 ans, les drépanocytaires de tous phénotypes de plus de 18 ans, …mais aussi pour le maximum de martiniquais dès que cela sera possible.
  • Vaccination pour les médecins, qui recommanderont à leur tour la vaccination à leurs patients et donneront l’exemple en se faisant vacciner eux-mêmes. A cet égard, une séance de vaccinations des médecins volontaires sous l’œil des médias est prévue avec le service du Professeur André CABIE au CHUM le samedi 16 janvier 2021 à partir de 11h.
  • Maintien des mesures barrières habituelles avec le port du masque, le lavage des mains et la distanciation physique.

Docteur Jean MOGADE, président du SMMq

Contacts presse :
Dr Lucien LIN : 06 96 29 46 00
Dr Jean MOGADE : 06 96 22 24 81