Communiqué


Complémentaire santé : ostéopathes, psychologues, la priorité ?

29 juin 2021

Le remboursement des séances de psychologie, annoncé en grande pompe en mars dernier pour lutter contre la détresse psychologique des Français, est sans doute une bonne chose à condition que la prescription se fasse sous la houlette d’un médecin psychiatre, ce qui n’est pas forcément le cas. Le socle minimal proposé par les complémentaires santé est de s’engager à rembourser au moins 4 séances dans la limite de 60 € minimum par séance ! Sachant que 96 % des Français sont couverts par une complémentaire santé, cela représente un coût certain…

De même, il y a quelques années déjà, les complémentaires santé s’étaient engagées à prendre en charge les consultations d’ostéopathes sur un forfait annuel de 200 € par adhérent (que l’ostéopathe soit médecin, kiné ou ni l’un ni l’autre !)

Chez Les Spécialistes CSMF nous nous inquiétons de cette dérive des complémentaires santé qui, pour séduire leurs adhérents, promeuvent des actes médicaux qui ne sont pas encadrés par un médecin, ou des actes parfois même pas reconnus par l’Assurance Maladie.

Par ailleurs, les complémentaires santé sont en train de créer un appel d’air pour former plus de psychologues et plus d’ostéopathes pour répondre à un « marché » créé artificiellement par ces assurances.

Avec le recul, nous savons aujourd’hui que de nombreux ostéopathes, qui ne sont ni kiné ni médecin, ont du mal à vivre de leur profession. Et nous médecins, nous interrogeons sur la qualité de ces actes qui n’est malheureusement pas toujours au rendez-vous. Une détresse psychologique comme un trouble fonctionnel du corps peuvent cacher d’autres pathologies que seul un médecin pourra reconnaître.

Enfin, nous pouvons aussi légitimement nous interroger pour savoir si ces mesures sont vraiment prioritaires pour la santé des Français. Ne serait-il pas plus judicieux de mieux rembourser les patients qui font appel à un spécialiste pour une pathologie même si ce dernier pratique un dépassement d’honoraires ? Dépassement qui permet au spécialiste de consacrer plus de temps médical à son patient et d’investir dans l’innovation technique et organisationnelle afin d’être en mesure de proposer le meilleur pour la santé des Français.

C’est ça la priorité pour Les Spécialistes CSMF.