Presse


Les derniers communiqués des Spécialistes CSMF :

COVID-19 – Indemnisation des praticiens libéraux en établissements privés

27 août 2020

Des lenteurs administratives incompréhensibles.
La consternation des spécialistes libéraux

Les praticiens libéraux ayant participé à la prise en charge des patients en unité de tri, en secteur d’hospitalisation de Co-horting COVID-19 ainsi qu’en service de réanimation au sein des établissements privés à but lucratif dans les différentes régions, et notamment en Région Grand-Est, particulièrement touchée par la pandémie, ne voient rien venir.

Le ministère de la santé a bien transmis aux ARS une note d’information précisant les modalités de rémunération des praticiens. Nous avons à plusieurs reprises attiré l’attention des ARS sur la situation des confrères concernés.

Force est de constater qu’à ce jour ces dispositions ne semblent pas avoir été mises en application. Malgré les démarches entreprises tant par les praticiens que par les établissements, la communication des documents demandés, une administration tatillonne multiplie les obstacles et les arguties.

Les praticiens concernés ne comprennent pas une telle inertie, un tel acharnement à multiplier les formulaires, alors qu’ils ont bien d’autres préoccupations pour apporter les meilleurs soins à leurs patients dont certaines ont malheureusement subi des retards de prise en charge.

Plusieurs régions sont à nouveau touchées par la COVID-19. Le peu de considération à l’égard des confrères concernés, la complexification des démarches dont l’administration a le secret, ne sont pas les signaux les plus pertinents pour ces équipes susceptibles d’être à nouveau mobilisées. 

Nous demandons instamment que les procédures administratives soient simplifiées pour permettre aux praticiens de bénéficier d’une juste indemnisation dans les meilleurs délais.

Docteur Michel VIRTE
ORL
Membre du bureau Les Spécialistes CSMF

Docteur Franck DEVULDER
Président Les Spécialistes CSMF

Contact presse : Docteur Franck DEVULDER – 06.14.09.64.56

Les Spécialistes CSMF revendiquent des revalorisations tarifaires
A quand un Ségur des libéraux ?

24 juillet 2020

Après 50 jours de débat, le Ministre de la Santé Olivier Véran a présenté les conclusions du Ségur.

Comme nous l’annoncions dès le 1er jour, le Ségur de la Santé est un Ségur de l’hôpital public. L’aide conséquente, de plus de 27 milliards d’euros, permettant à l’hôpital et à ses personnels de sortir de la crise hospitalière, de se désendetter et de se restructurer est là pour en témoigner. Nous saluons cette aide nécessaire attendue par les usagers et les soignants.

Cependant, le compteur des médecins spécialistes libéraux reste désespérément bloqué à zéro ! Les Spécialistes CSMF en appellent à un Ségur de la Médecine Libérale sous forme de négociations conventionnelles.

Les médecins spécialistes revendiquent :

  • une revalorisation des actes techniques dont le point travail est bloqué depuis 15 ans avec la mise en place de la CCAM
  • une revalorisation de nos consultations dont notamment l’APC/APY

Cette base de négociation est intangible pour les médecins spécialistes trop longtemps oubliés. Les français ne comprendraient pas que nous puissions à nouveau être les laissés pour compte de la rénovation du système de Santé.

Docteur Franck DEVULDER
Président Les Spécialistes CSMF

Contact presse : Docteur Franck DEVULDER – 06.14.09.64.56

Consultez tous les communiqués de presse des Spécialistes CSMF