Texte ici, ou accueil etc...

Monsieur le Ministre au secours

C’est la médecine libérale qu’on asphyxie ! Depuis deux ans les Spécialistes CSMF se font l’écho de l’inquiétude de nos confrères libéraux devant le blocage des honoraires, l’explosion des charges et les diminutions d’activités en établissement de santé. Nous avons alerté le ministère et la CNAM sur la situation préoccupante de la médecine libérale dans le … Lire plus

Lire la suite…

Revalorisation

C’est l’activité de consultation de tous les médecins libéraux qu’il faut revaloriser. Monsieur le Directeur Général de la CNAM vient de déclarer qu’il fallait poursuivre la revalorisation des consultations des médecins au-delà des 1,5 € qui s’appliqueront le 1er novembre 2023. On ne peut que se féliciter de la prise de conscience de notre tutelle de … Lire plus

Lire la suite…

Pénurie de médicaments : peut-on

Depuis de nombreuses années les médecins constatent des ruptures d’approvisionnement de certains médicaments qui demeuraient transitoires.  On mettait en cause les grossistes qui auraient revendu une partie des médicaments attribués dans d’autres pays de l’Union Européenne où le prix des médicaments est plus élevé (de l’ordre de 25%). Les médecins devaient alors téléphoner au fabriquant … Lire plus

Lire la suite…

L’échec conventionnel

une solution, l’OPTAM rénové pour tous L’échec de la négociation conventionnelle des médecins et la publication du règlement arbitral laissent un goût amer à tous les acteurs. S’il y avait eu des négociations avec un réel échange permettant d’ajuster les propositions des uns et des autres il est probable qu’un accord aurait pu être trouvé … Lire plus

Lire la suite…

PPL Valletoux

La Responsabilité médicale, oui, la coercition législative, non. Les Spécialistes CSMF prenant connaissance du projet de loi présenté par Monsieur le député Frédéric Valletoux et de projets d’amendements dans le cadre de la discussion de ce texte, qui tendent à stigmatiser l’exercice libéral, tiennent à rappeler un certain nombre de positions claires de leur syndicat. … Lire plus

Lire la suite…

Rouvrir les négociations

pour obtenir les moyens nécessaires à l’organisation de l’accès aux soins Le règlement arbitral a été présenté aux syndicats représentatifs ce 24 avril par Madame Annick Morel. Les contraintes de l’exercice ne permettaient pas à Madame Morel de répondre aux attentes des médecins libéraux et en particulier des médecins spécialistes autres que la médecine générale. … Lire plus

Lire la suite…